L'Hôtel de Bourgtheroulde

L'Hôtel de Bourgtheroulde

L'hôtel de Bourgtheroulde est une propriété historique datant du XVe siècle située au cœur de Rouen, l'ancienne capitale de la Normandie, bastion des Vikings de France, fief de Guillaume le Conquérant, d'Henri II Plantagenêt, de Richard Cœur de Lion et lieu d'exécution de Jeanne d'Arc.

Ce boutique hôtel dispose d'un SPA de 700 mètres carrés, d'une piscine intérieure de 18 mètres sur 9, d'un hammam, d'un sauna, d'une salle de sport et de six salles de soins. Profitez du restaurant raffiné, de la brasserie, du bar dans l'atrium ou encore de la cour historique de l'hôtel. L'établissement compte en outre cinq salles de réception pouvant accueillir jusqu'à 300 personnes, de vastes espaces publics et un emplacement idéal dans le centre-ville, à cinq minutes de marche de la gare ferroviaire, de la Cathédrale, du musée et de tous les lieux d'intérêt du quartier historique.

Rouen est située à une heure de Paris, non loin des plages du débarquement et du Mont-Saint-Michel, sur l'autoroute principale allant du tunnel sous la Manche au sud de la France, au cœur des lieux de prédilection des artistes impressionnistes comme Monet et Pissaro. Prenez le temps de parcourir notre hotel avec la visite virtuelle ou de consulter nos photos.

Visite virtuelle de l'hôtel

Histoire de Hotel de Bourgtheroulde

Les Principaux services et équipements

78 Chambres et suites
8 Salles de conférence
Une Brasserie
Un Bar
Une Piscine de 18m x 9m
Un Spa de 700m² avec hammam et sauna
Une Salle de fitness
Animaux acceptés
Wifi gratuit


Histoire de Hotel de Bourgtheroulde

Histoire

Cet ancien hôtel particulier construit pour la famille Le Roux entre 1499 et 1532 est doté d'une façade principale dans la cour intérieure qui conserve encore des éléments de l'art gothique et des fenêtres à meneaux. On y remarque la salamandre, emblème de François 1er au centre.

À gauche de cette façade, on découvre une tourelle polygonale, jadis entièrement recouverte de sculptures Renaissance. La plupart a disparu avec sa destruction quasi-complète en 1944. On a donc restitué la tour avec une partie de ses bas-reliefs qui figuraient des scènes pastorales, mais redonné à la toiture son aspect initial avec son épi de faîtage.

L'aile en retour de gauche est constituée d'une galerie Renaissance a l'Italienne appelée « galerie d'Aumale » et ornée de bas-reliefs sculptés dans la pierre calcaire. Le registre supérieur représente six scènes allégoriques des Triomphes de Petrarque, dont deux extrêmement mutilées, quant au registre inférieur, il montre une scène historique contemporaine du monument : l'entrevue du Camp du Drap D'Or.

L'extérieur a subi de nombreux remaniements aux XIXe et XXe siècles. Le porche d'entrée est décoré des deux léopards normano-angevins soutenant les armes de la famille de Bourgtheroulde et du porc-epic symbole du roi Louis XII. La petite tourelle en encorbellement, une échauguette qui ornait l'angle plat à gauche du porche, menaçait ruine au début du XIXe siècle, frappée d'alignement, elle fut supprimée. Elle a été rebâtie à l'identique de 2009 à 2010.